bandeau holacuba contact

 

 

carte Cuba
el megano
extrait du film "El Mégano" montrant la condition des carboneros avant la révolution

La Cienaga de Zapata, région enclavée dans la partie sud de la province de Matanzas, abrite une des réserves écologiques les plus importantes de Cuba. Elle est bordée au sud par la célèbre "Baie des Cochons", où eut lieu en avril 1961 la tentative de débarquement d'exilés cubains appuyés par le Etats Unis.
Avant la Révolution, cette région reculée était la moins développée du pays. Des conditions de vie épouvantables pour la population, principalement des charbonniers. Le film "El Mégano" de Tomás Gutiérrez Alea et Julio García Espinosa (1955) donne un aperçu de ce que pouvait être leur vie.

Depuis, des résultats significatifs ont été obtenus dans le domaine de la santé, de l’éducation, de la culture; les principales ressources économiques sont le tourisme de nature, la pêche, et la sylviculture.
D’une superficie de 4520 Km², la Cienaga de Zapata est à la fois la zone la plus vaste et la moins peuplée du pays. 9000 habitants se répartissent en 17 communautés.
La culture cienaguera repose sur un mélange d’éléments de la culture espagnole et du folklore rural cubain


Cliquer sur la carte pour l'agrandir

La route principale part de l'"autoroute" à Jaguey Grande pour descendre plein sud sur la Baie des Cochons à Playa Larga, en passant par les villages d'Australia et de Palpite (lieu de Korimakao). La route se prolonge le long de la côte jusqu'à Playa on puis remonte en serpentant vers la province de Cienfuegos.
Les autres routes sont des chemins plus ou moins carossables desservant les petites communautés isolées de Cayo Ramona, Guasasa, Soplillar, San Tomas...

L'histoire de la péninsule et de la révolution cubaine est liée, d'une part à cause de la tentative d'invasion de la baie des Cochons en 1961. Les troupes contre-révolutionnaires, appuyées par l'aviation américaine ont débarqué à Playa Larga et ont subi un échec cinglant. Au bord de la route principale, de petits monuments marquent les endroits où sont tombés les soldats cubains lors des combats.
D'autre part, les habitants du hameau de Soplillar isolé au coeur de la cienaga ont vu arriver le 24/12/1959 Fidel Castro et des barbudos fêter Noël avec les familles de charbonniers. Maintenant cette communauté de 200 habitants a une école, une bibliothèque et un petit dispensaire. La maison où se sont déroulé les festivités a été reconstruite et permet de visualiser les conditions de vie extrêmement des cenagueros avant 1959.

soplillar fidel castro soplillar
reconstitution de la maison des charbonniers du Noël 1959
soplillar fidel castro

Galerie photo des carboneros
de Zapata

Pour une galerie de l'exposition de photos
de "El Yuca" sur la vie des carboneros et LES habitants de la cienaga, cliquer ici

"El Yuca" a longtemps été (et est encore souvent) vidéaste et photographe à Korimakao

La nature de la Cienaga de Zapata

La Cienaga a été reconnue comme réserve de la biosphère par l'UNESCO en raison de ses richesse écologique et sa biodiversité.
Forêts de mangroves, cayos, barrières de corail, cenotes... font de la cienaga un lieu exceptionnel.
900 espèces différentes de plantes autochtones ont été recensées dont des plantes carnivores et de mangrove uniques.
175 espèces d'oiseaux (dont le tocororo, l'amazone de Cuba, le colibri d'Hélène...), 31 espèces de reptiles, la plus grande concentration de crocodiles à Cuba...

crocodile
flamants
trogon manjuari
Le manjuari est considéré comme un "poisson-fossile". Vivant dans les marais et eaux saumâtres, il peut atteindre 2 mètres
héron
coraux bourse graffiti

poisson perroquet
Les récifs coralliens le long de la côte de la Baie des Cochons sont remarquables et faciles d'accès

coraux gorettes