bandeau holacuba contact

 

 

korimakao

Présentation générale

Lorsque Manuel Porto Sanchez (l'un des acteurs de cinéma, de théâtre et de télévision les plus populaires de Cuba) tournait dans la péninsule de Zapata (bordée au sud par la célèbre "Baie des Cochons") le téléfilm "Cuando el Agua Regressa a la Tierra", le Cdt Faustino Perez venu dans cette région isolée de marécages diriger le plan de développement "Victoire de Giron" lui proposa d'aider la région en y développant un mouvement artistique.

Ainsi naquit le 6 mars 1992 le "Projet Artistique Expérimental Cienaga de Zapata", qui devint ensuite "Ensemble Artistique Communautaire Korimakao".

Son objectif : contribuer à travers l’art à résoudre une partie des problèmes socio-culturels existants, freiner l’exode de la population, et redonner une identité culturelle aux communautés.

"L'art comme raison de vivre et non seulement mode de vie" (Manuel Porto)

Le projet ambitionne de favoriser des pratiques telles que le théâtre, la danse, la musique et réinsuffler des traditions abandonnées. Après avoir détecté parmi les habitants les talents potentiels, il fallut les rassembler afin d’enseigner les bases indispensables de ces disciplines.

Une des démarches fondamentales de Korimakao est d'aider l’inclination naturelle des jeunes à être à la fois acteurs, participants, élèves de la communauté. Fruits de ce travail d’éveil et d’élévation de la conscience culturelle, ils sont plusieurs dizaines depuis lors à avoir intégré des écoles d’art et parmi ceux-ci nombreux à avoir rejoint Korimakao, une fois leurs études terminées.

Statut

Le Conjunto Artistico Comunitario Korimakao est une institution rattachée aux réseau des Maisons de la Culture, et donc financée dans son fonctionnement par l’Etat Cubain. Il vise au développement et à la fusion des activités musicales, théâtrales, de danse, conjuguées aux pratiques de littérature, d’arts plastiques et créations audiovisuelles. La réalisation, la présentation d’œuvres originales de haut niveau esthétique, visant en premier lieu les populations locales de la Cienaga (mais aussi les communautés du pays) lui confère un rôle de créateur de rêves (ceux d’une culture par et pour tous), à travers une relation étroite avec le spectateur, qui devient à son tour protagoniste de l’acte artistique.

Le personnel

Au niveau administratif, technique et artistique: scénographe, habilleur, maquilleur, régisseur sons et lumières, cuisiniers, chauffeur...
Au niveau artistique, le groupe est composé de : musiciens , chanteurs, acteurs, danseurs, spécialistes, 1 assistant musical, 1 directeur artistique, 1 directeur général.
Le personnel est payé (salaires à la cubaine!) par l'état.

Manuel Porto
Manuel Porto

cuba en la escena
Spectacle "Cuba en la escena"

Une audience dépassant les frontières de Cuba

La troupe de Korimakao se produit régulièrement dans la péninsule de Zapata, jusque dans les villages les plus reculés comme Guasasa ou San Tomas.
Elle donne aussi des spectacles dans tout Cuba. Le spectacle "Cuba en la escena" a été présenté au Venezuela.
En novembre 2005, puis depuis 2010, 2011 et 2012, quelques artistes sélectionnés sont venus à Ivry en partenariat avec les "Bergers en Scène". L'association ¡HOLA CUBA! a profité de ces voyages pour présenter leurs spectacles au public de Loire Atlantique.

korimakao à Nantes
Premier spectacle de Korimakao à Nantes en 2010

Adresse:

CAC KORIMAKAO
Carretera Playa Larga
43000 Pálpite
Provincia de Matanzas
Cuba

Les besoins

La volonté, le toit, les participants, cela ne suffit pas. Il reste énormément de besoins à satisfaire quant à l'équipement de la structure! L'aide du gouvernement est très importante au niveau du personnel et des bâtiments.
Cependant, les moyens techniques sont dérisoires au regard des ambitions affichées. Korimakao est le royaume du système D; beaucoup trop d'énergie est dépensée pour compenser le manque de moyens.
Exemple: un simple problème de robinets empêche le fonctionnement de la salle de maquillage!
Les besoins sont surtout criants en ce qui concerne le matériel électrique, électronique, informatique, audio-visuel... De même pour les costumes, maquillages très onéreux pour un budget cubain. Cuba souffre toujours de difficultés d'approvisionnement pour ce type de matériel, du fait en particuler de l'embargo.

Mural Pálpite
Peinture murale de la place de Pálpite par les artistes de Korimakao
Le nom "makao" en cubain désigne le bernard-l'ermite; korimakao est donc l'homme-bernard-l'ermite